Un nouveau visage pour le secteur de la gare d’Epernay

Le parvis de la gare d’Epernay va bientôt connaître une transformation complète.

Le secteur de la gare d’Epernay va devenir un lieu unique dédié au transport. Ce futur pôle d’échange multimodal, projet porté par l’Agglo et la Ville d’Epernay, va donc complètement repenser le parvis et les gares routières, afin de créer une place centrale pour la mobilité de demain.

Les travaux, qui vont durer 3 ans, permettront :
- le réaménagement de la gare routière urbaine, pour les bus du réseau Mouvéo, avec de nouveaux quais, des abris réagencés et une accessibilité renforcée ;
- la création d’une gare routière pour les cars scolaires ;
- la végétalisation de l’ensemble du site pour former une « trame verte » ;
- l’aménagement de places de parking de courte durée (voitures, deux-roues, véhicules d’autopartage électriques…).

Un lieu végétalisé dédié à la mobilité

Ce parvis de la gare va connaître de nombreux aménagements pour promouvoir les mobilités douces :
- des cheminements consacrés aux piétons et aux cyclistes ;
- un maillage cyclable simplifié depuis la place Mendès-France ;
- de nouveaux services comme des arceaux vélos, une consigne sécurisée de grande capacité, une « Maison du vélo »...

Une réflexion autour des enjeux liés au réchauffement climatique a également été menée. C’est dans ce cadre que la priorité a été donnée à la durabilité et au réemploi des matériaux utilisés. De même, un procédé de gestion de l’eau par infiltration sera mis en place.
Le paysage contribuera à l’embellissement du site. Parmi les différents éléments qui agrémenteront le « jardin » de la gare : le parvis clairière pour créer un lieu de détente à l’ombre, le parking arboré qui prendra la forme d’une boucle autour d’un îlot planté, et bien sûr la passerelle vers le futur quartier des Berges de Marne réalisée par la Ville d’Epernay. 

Ce sont au total 18 000 m² qui sont concernés par cette requalification du parvis et des gares urbaine et scolaire.

Infos pratiques

Des travaux préparatoires seront réalisés successivement d’octobre 2023 jusqu’à la mise en service de la gare routière urbaine temporaire Mouvéo (fin mars 2024). Ces travaux seront les suivants :

- construction de 3 dalles en béton sur la pelouse, devant l’église Notre-Dame ;

- dépose d’un ensemble de 4 abribus au niveau de la gare routière actuelle puis repose sur les dalles en béton au niveau du rempart Perrier ;

- création d’un branchement : une tranchée sera ouverte au niveau de la rue Rousseau ;

- création d’un branchement électrique de chantier ;

- livraison et pose d’un bâtiment modulaire de type Algeco sur la pelouse entre l’église Notre-Dame et la rue Rousseau ;

- marquage routier au niveau des arrêts de bus et pose des poteaux d’arrêt sur socles en béton ;

- mise en service de la gare routière urbaine temporaire.